Fixer un prix de vente rentable !

Quelle est la différence entre un agriculteur en circuit long et un autre en vente directe ? Le second a seul la maîtrise de son prix de vente ! Or, force est de constater que les prix fixés par les producteurs eux-mêmes ne leur permettent pas toujours de vivre confortablement… Après un rappel de bases de gestion, cette série de vidéos aborde les différents éléments à prendre en compte pour fixer un prix de vente : image attachée au produit, offre existante, coût de production, temps de travail… Durée totale de la formation : 2H 5min

    • Module 1 : Connaissances de base en gestion (1H20m)
      • Résumé de la formation 15 min
      • Le chiffre d affaires 2 min
      • L'Excédent Brut d'Exploitation (EBE) 8 min
      • Les marges brutes 10 min
      • Différence entre l'approche gestion et comptable 5 min
      • Influence de la gamme sur le chiffre d'affaires 9 min
      • Calculer son coût de production 16 min
      • Quizz de fin de module 12 questions
    • Module 2 : Fixer ses prix de vente : sur quels critères ? (45m)
      • comment fixer un prix de vente 10 min
      • les valeurs immatérielles 6 min
      • Influence du prix sur la marge brute 5 min
      • Améliorer la productivité du travail 9 min
      • Diaporama du module 0 min
      • Quizz de fin de module 13 questions
  • Les objectifs

    • Les objectifs
      • Comprendre l’influence de la gamme sur le chiffre d’affaires
      • Savoir calculer son coût de production
      • Connaître la méthode de fixation d’un prix
      • Savoir mettre en avant ses valeurs immatérielles
    • Pré-requis
      • Aucun pré-requis n’est nécessaire
    • Public cible
      • Agriculteurs qui vendent des produits et des services en circuit-court
  • L'auteur

    Laurent Auteur depuis le 17 oct. 2018

    Un formateur agricole spécialisé dans le circuit court, la création et la réalisation d’un projet agricole !

    Issu d’une formation supérieure en productions animales, puis en Agriculture Biologique, Laurent BERIZZI se confronte tout de suite à la réalité. Il comprend rapidement que ce n’est pas la technique qui changera l’agriculture et la préparera aux enjeux de demain mais ceux qui la font !

    Dès lors, il se forme aux relations humaines (sociologie), à la conduite du changement (PNL), puis à la pédagogie (Intelligences multiples).

    En parallèle, avec son épouse, il se lance dans la création d’une ferme en élevage Bio et circuit court. C’est dans ce contexte qu’il s’occupe depuis 15 ans de la commercialisation des produits. Par la suite, il anime ses premières formations pour les agriculteurs dans les années 2000.

    Une remise en question pédagogique permanente

    Par ailleurs, Laurent Berizzi explique que « lorsque j’animais mes premières formations, je ne comprenais pas pourquoi certaines séquences pédagogiques fonctionnaient bien alors que d’autres provoquaient de l’ennui chez les stagiaires. Puis, je me suis formé à la pédagogie participative ou comment réussir à mieux impliquer les apprenants dans la construction de leur savoir. Progressivement, j’ai appliqué ces méthodes et ces outils lors de chacune de mes formations avec des résultats vraiment très intéressants ».

    Plus tard, dans lses lectures quotidiennes, il découvre d’autres angles d’approche pédagogique. De même, il s’aperçoit que les apprenants sont tous différents dans leur façon d’apprendre. Ils auraient « des préférences et des facilités si les notions apprises étaient présentées d’une certaine façon plutôt qu’une autre ». Ainsi, il s’est mis mis à varier les séquences dans un ordre logique. Puis, il aborde les notions sous des angles différents afin de mieux coller aux aptitudes d’apprentissage des différents stagiaires.

    «…pour moi, toutes les notions apprises doivent être reliées à une réalité concrète.»

    C’est à force de se perfectionner dans ces nouvelles formes de pédagogie, que Laurent a pris conscience de l’impact de la formation comme outil de transformation. Non pas, sur le fait que les formateurs transforment les personnes, mais plutôt qu’il les rends plus autonomes dans leurs recherches de solutions pour leurs projets. Laurent BERIZZI affirme que «…pour moi, toutes les notions apprises doivent être reliées à une réalité concrète pour le stagiaire et, en l’occurrence pour notre public, à son projet professionnel. »

    Fils et petit-fils de vidéastes, il adapte son savoir agricole

    Passionné par la vidéo depuis tout petit, il décide dès 2014 d’allier ses connaissances en pédagogies actives et en montage de film pour réaliser ses premières vidéos pédagogiques avec Yves LE GUAY. De cette première expérience, naîtra l’envie d’aller plus loin, en constituant le plus grand catalogue de vidéos pédagogiques du monde agricole : Agrilearn était né !